Surveillance des relations de cause à effet, région des sables bitumineux

Surveillance des relations de cause à effet,  région des sables bitumineuxLa surveillance des relations de cause à effet d’Environnement et Changement climatique Canada consiste avant tout à comprendre comment les oiseaux chanteurs boréaux, dont plusieurs espèces en péril, sont affectés par l’activité anthropique dans la région des sables bitumineux, particulièrement les répercussions de la perturbation physique des habitats forestiers par l’exploration et l’exploitation des sables bitumineux et la construction connexe. La détermination de l’abondance d’espèces d’oiseaux chanteurs associées à un ou divers types d’habitats et la compréhension de la manière dont le type et le nombre d’oiseaux varient selon le type et la quantité d’habitats sont des éléments importants de l’évaluation de l’effet qu’exerce la perturbation de l’habitat.

La surveillance à l’échelle régionale consiste avant tout à comprendre comment et pourquoi les oiseaux chanteurs boréaux, dont plusieurs espèces en péril, sont affectés par l’activité anthropique dans la région des sables bitumineux de la rivière de la Paix, de l’Athabasca et de Cold Lake. Les projets menés à l’échelle locale visent principalement à combler des lacunes de notre compréhension de schémas de réaction complexes aux échelles régionales en ciblant des habitats particuliers ou des caractéristiques de l’exploitation qui présentent un intérêt.

Ces données contribuent à :
a. améliorer les programmes de surveillance;
b. expliquer les tendances de population observées (les raisons qui expliquent l’augmentation ou la diminution des populations);
c. prédire la taille des populations à l’intérieur de la zone des sables bitumineux; et
d. évaluer les effets individuels, additifs et cumulatifs de l’exploitation des sables bitumineux et d’autres développements des ressources sur les oiseaux boréaux.

ECCC et ses partenaires utilisent les données pour mettre au point de nouveaux modèles et accroître la solidité des modèles existants de réactions aviaires à l’habitat et aux perturbations. Comme les modèles peuvent être utilisés pour prévoir les résultats de futurs scénarios de gestion des terres, ils peuvent faciliter la prise de décisions en contribuant à l’évaluation des choix en matière d’utilisation des terres avant que les répercussions soient observées directement.


Metadonnees

Ressources externes

Ressources

[ICO]NameLast modifiedSizeDescription
[Parent folder]Parent Directory  - Parent folder
[DIR]cause-effect-monitoring-migratory-landbirds-at-local-scales-oil-sands-region/2021-04-26 02:49 - Folder
[DIR]cause-effect-monitoring-migratory-landbirds-at-regional-scales-oil-sands-region/2021-04-26 02:49 - Folder
[   ]768e0300-3e16-49da-80e5-5d68b28ef407.xml2021-04-26 02:49 67KUnknown item
[Javascript Object Notation]datapackage.json2021-04-26 02:49 7.8KJavascript Object Notation
[Text file]digest.txt2021-04-26 02:49 188 Text file
Date modified: